Bus 

MAN Truck & Bus France présente son nouvel autobus électrique, le MAN Lion’s City E, lors d’une tournée en juillet sur le territoire national.

L’occasion de réaffirmer sa position de pionnier en termes de motorisations à énergies alternatives. Le futur sera électrique ! Et chez MAN Truck & Bus, le passé l’était aussi – dès 1970, l’entreprise présentait son premier autobus électrique. Aujourd’hui, 50 ans plus tard, MAN lance le MAN Lion’s Ctiy E, un autobus 100 % électrique en production de série.

  • Il y a 50 ans, MAN présentait son premier autobus électrique.
  • Une tournée d’une dizaine de points en France en juillet 2020 pour présenter le nouveau MAN Lion’s City E, un autobus 100 % électrique.
  • Présentation du nouveau MAN Lion’s City E en première en France au salon European Mobility à Paris en décembre 2020.
  • Que ce soit avec des motorisations électriques, GNV ou hybrides, MAN est une référence depuis des décennies dans le monde en termes d’énergies alternatives.
  • Une attention particulière au respect de l’environnement – hier, aujourd’hui et demain.
  • Seul constructeur sur le marché à proposer actuellement la fonction stop/star avec un module hybride (le module MAN EfficientHybrid) permettant d’avoir zéro émission aux arrêts.

MAN Truck & Bus présentera son nouvel autobus électrique, le nouveau MAN Lions City E, lors d’une tournée en France qui débutera le 8 juillet 2020 pour se terminer début août. Une dizaine de dates permettra de présenter le véhicule aux représentants des agglomérations à proximité de chaque événement.

Le nouveau MAN Lion’s City E est 100 % électrique, émet zéro émission et se déplace quasiment en silence pour le bien-être des passagers et des riverains. Il répond tout particulièrement aux exigences de nombreuses métropoles en termes de respect de l’environnement.

Conçu dès l’origine pour fonctionner avec une solution électrique, il présente une autonomie de 200 km pouvant aller jusqu’à 270 km dans des conditions favorables. Cette autonomie est garantie sur la durée de vie des batteries soit 6 ans.

Le dispositif de présentation en France à travers ce road show sera complété par une présentation de ce véhicule au salon European Mobility en décembre 2020 à Paris.

Le futur sera électrique ! Et chez MAN Truck & Bus, le passé l’était aussi. Dans les années 70, MAN présentait son premier autobus électrique.

Il y a cinquante ans, MAN présentait son premier autobus électrique

Il est impossible de penser à une mobilité durable sans penser à l’électromobilité. Sans elle, le concept d’énergie du futur est inconcevable. Les innovations technologiques d’aujourd’hui ne sont pas nouvelles, surtout pour MAN. En effet, MAN a présenté son premier autobus électrique en 1970. C’est donc cinquante ans après que MAN lance en 2020 une série de véhicules 100 % électriques avec le MAN Lion’s City E. Les premiers véhicules de série seront livrés au cours du dernier trimestre de 2020.

« L’innovation et l’ingéniosité de MAN est prouvée, car cinquante ans plus tôt, nous étions un des premiers constructeurs à s’intéresser à l’électromobilité. De plus, nous avons promu les énergies alternatives durant toutes ces années », déclare Rudi Kuchta, Directeur Monde de la Business Unit Autobus/Autocars chez MAN Truck & Bus. Et il ajoute : « Maintenant que les marchés et l’environnement politique sont prêts pour cette technologie innovante, nous pouvons offrir à nos clients des autobus électriques qui impressionnent par une technologie poussée et leur concept durable. Non seulement le moteur électrique est produit dans nos usines, mais nous avons développé la technologie des batteries, ce qui est fondamental pour un autobus électrique. De plus, nous sommes en mesure d’accompagner nos clients dans leur transition vers l’électromobilité ».

Le premier autobus électrique MAN

Le 13 février 1970, en collaboration avec RWE, Bosch et Varta, MAN présentait à la presse allemande un autobus 100 % électrique, fruit de deux années de développement. Le HO-M10 E était présenté sur la piste d’essais 1 de l’usine de Munich. « L’autobus devait apporter une contribution positive à la lutte contre la pollution de l’air et la pollution sonore dans les centres- villes », affirmait le communiqué de presse de MAN. La motorisation novatrice devait être particulièrement efficiente en ville. « MAN était prêt pour cette expérience et prêt à relever le défi de l’environnement dès le début des années 70 », déclare Henning Stibbe, Directeur des archives MAN Truck & Bus.

En janvier 1971, onze mois après la présentation et le test de Munich, MAN confiait le véhicule au réseau de transport de Coblence pour un test grandeur nature. L’autobus qui desservait la ligne 7, transportait 99 passagers et avait une autonomie de 50 kilomètres. Les batteries assuraient un temps de conduite de deux à trois heures. Un autre jeu de batteries était prêt au dépôt afin de pouvoir être changées rapidement.

« Afin d’assurer une disponibilité totale de l’autobus, les deux modules de batteries permettaient d’être chargées aux heures creuses », ajoute Henning Stibbe. Jusqu’en juin 1971, l’autobus électrique MAN avait parcouru 6 000 kilomètres sans problème majeur et sans émissions polluantes.

Par ailleurs, l’autobus à énergie alternative a également été utilisé pendant les jeux olympiques de Munich. Les athlètes étaient transportés du village olympique aux lieux des épreuves avec deux autobus électriques et huit autobus au gaz. Pendant 20 heures par jour, les véhicules remplirent leur mission en toute sécurité et de manière respectueuse de l’environnement.

Deux ans plus tard, le 15 octobre 1974, MAN testait de nouvelles batteries sur un autobus à destination de la ville de Münchengladbach. La deuxième génération d’autobus, SL-E, a été en circulation jusqu’en 1979. La nouvelle génération de batteries offrait 50 % de rendement supplémentaire. Il était désormais possible de parcourir jusqu’à 80 kilomètres et de changer de manière totalement automatique les batteries. Düsseldorf, Francfort et Main apprécièrent également les autobus électriques de MAN dans leur réseau de transport public. Le silence et l’absence d’émission furent un succès.

Hier, aujourd’hui et demain : MAN pionnier des autobus respectueux de l’environnement

Depuis plusieurs années, MAN a contribué à réduire la pollution et le bruit dans les villes grâce à ses autobus électriques. Dans le même temps, MAN a développé des moteurs thermiques plus propres et a proposé des solutions hybrides ainsi que des motorisations au gaz. Ce qui fait de MAN le leader des autobus au gaz en Europe.

Le premier autobus MAN au gaz a été présenté il y a plus de 75 ans. Il a été en exploitation dans la ville de Nuremberg. Il était équipé d’une remorque. Il était possible d’étendre l’autonomie en ajoutant des bouteilles supplémentaires sur le toit et la remorque. Cet autobus était entièrement conçu par MAN et spécialement dédié au gaz. A l’occasion de l’IAA 2018, MAN Truck & Bus, présentait un nouveau moteur au gaz, le MAN E1856 LOH. Il est particulièrement reconnu pour sa sobriété et son niveau extrêmement bas en termes d’émissions. Une version EfficientHybrid a également été présentée.

Depuis les années 70, MAN se consacre à l’hybride qui réduit les émissions. Grâce à son expérience dans le domaine des autobus électriques, les autobus MAN hybrides circulent depuis 2011. Depuis, MAN a commercialisé plus de 800 exemplaires de la génération Lion’s City Hybrid (A37). De plus en plus de clients optent pour cette solution. « L’autobus hybride est à la mode. C’est le premier pas vers un transport décarbonné », déclare Rudi Kuchta. Et d’ajouter : « De nombreuses villes doivent répondre à la mobilité urbaine et les opérateurs ont à cœur de réduire la pollution et la consommation de leur flotte. Après le succès du Lion’s City Hybrid, la nouvelle génération d’autobus équipée de MAN EfficentHybrid offre la meilleure solution, perpétuant ainsi le succès des gammes précédentes. Cela se voit également dans nos ventes : la plupart des livraisons sont des véhicules hybrides ».

Le nouveau moteur thermique D15 et le moteur gaz E18 qui équipent la gamme Lion’s City peuvent être combinés avec le module MAN EfficientHybrid. Il permet une réduction sensible de la consommation et donc des émissions. La fonction stop-start assure par ailleurs zéro émission lors des arrêts. « L’autobus n’émet ainsi aucune émission pendant ses arrêts. Nous sommes les seuls sur le marché à proposer cette couplée à un module hybride », ajoute Rudi Kuchta.

Les ingénieurs se focalisent sur l’environnement et le développement durable

La propulsion électrique n’est qu’une des pistes de recherche des ingénieurs chez MAN Truck & Bus. Depuis des années, ils se consacrent à la réduction de la consommation et des émissions polluantes. Et ils ont réussi à accroitre la rentabilité des moteurs diesel tout en développant l’électrique, le gaz naturel et l’hybride pour les autobus, démontrant ainsi leur savoir-faire.

« Lorsqu’il s’agit d’énergie alternative, nos autobus ont toujours été la référence. Pour offrir à nos clients le nec plus ultra des solutions de mobilité du futur, nous continueront à chalenger nos expertises et notre engagement dans les technologies existantes et dans le développement de nouvelles », conclut Rudi Kuchta.



60% Complete
0000
/
0000