Camion 

Succès pour les systèmes d’assistance à la conduite MAN testés sur le terrain : consommation en baisse et sécurité en hausse

Les essais sur le terrain européens euroFOT confirment l’efficacité des systèmes d’assistance à la conduite de MAN en conditions de circulation réelles.

Les essais sur le terrain ont montré que les systèmes d’assistance à la con-duite de MAN non seulement accroissent la sécurité sur les routes jour après jour, mais ont également des effets positifs sur la consommation de carbu-rant. Grâce à l’utilisation du régulateur de vitesse avec adaptation de la dis-tance (ACC), les camions ont consommé en moyenne quasiment 2 % de gazole en moins au cours de la période d’essai. MAN a participé au projet de recherche sur quatre ans avec au total 57 camions appartenant à 21 entreprises de transport. Les véhicules chargés de missions long-courriers en Europe ont été équipés des systèmes d’assistance à la conduite ACC (régulateur de vitesse avec adaptation de la distance) et LGS (assistant de maintien sur la voie), et ont parcouru plus de 7,5 millions de kilomètres jusqu’à la fin des essais sur le terrain en juin 2012. L’objectif était d’observer l’efficacité des systèmes électroniques d’assistance à la conduite sur la route en rapport avec les facteurs Sécurité, Environnement, Utilisation et Accepta-tion de la part du chauffeur. Les essais sur le terrain se sont déroulés en trois phases : après la phase de spécification comprenant un test pilote, les essais sur le terrain ont commencé pour une durée de 16 mois. Pendant cette période, les observateurs ont analysé le comportement de conduite tout d’abord sans systèmes d’assistance, puis en utilisant le régulateur de vitesses avec adaptation de la distance ACC et l’assistant de maintien sur la voie LGS. En outre, ils ont collecté les impressions subjectives des chauffeurs, qui ont fourni des informations sur l’influence et l’utilisation des différents systèmes au quotidien. Les essais sur le terrain se sont terminés par une analyse de l’efficacité.

Pour enregistrer les données recueillies pendant la conduite, les camions ont été pourvus d’enregistreurs de données qui transmettaient les résultats au serveur de projet central pour permettre un traitement ultérieur. Suite à cela, les données ont été dépouillées, puis analysées en coopération avec les partenaires du projet et des spécialistes de MAN. Aussi bien les résultats obtenus des essais sur le terrain que l’avis des chauffeurs montrent nette-ment l’effet positif des systèmes d’assistance à la conduite de MAN en con-ditions de circulation réelles.

Résultats des essais sur le terrain

Grâce à l’utilisation du système ACC, il a été possible de réduire les événe-ments critiques tels que, par exemple, des manœuvres d’évitement, de plus de 35 %, ainsi que les freinages forts. Le nombre de distances dangereuses par rapport au véhicule qui précède ont considérablement chuté en moyenne de 50 %. Si en moyenne six événements critiques survenaient sans régula-teur de vitesse avec adaptation de la distance sur un parcours d’environ 600 kilomètres, ce qui correspond à un trajet quotidien typique en transport long-courrier, ce chiffre a pu être rabaissé à un seul incident grâce à l’activation de l’ACC. Ce système contribue également à conduire de manière respectueuse de l’environnement et, de fait, la consommation de carburant des véhicules mis en place pendant la période d’essai a baissé de quasiment 2 %, tandis que la vitesse moyenne a augmenté de 1 %. L’utilisation de l’assistant de maintien sur la voie LGS a convaincu par un maintien amélioré sur la voie de circulation ainsi que par un comportement de direction plus tranquille. Le LGS a également influencée positivement la disponibilité des chauffeurs à actionner le clignotant pour indiquer un changement de voie.

Résultats de l’enquête auprès des chauffeurs

Les résultats qui ressortent du sondage réalisé auprès des chauffeurs con-firment les connaissances positives issues des données collectées lors des essais sur le terrain. 94 % des chauffeurs ont considéré que l’ACC est un système qui accroît nettement la sécurité. 77 % des personnes interrogées ont indiqué qu’ils roulent plus confortablement avec l’ACC. La majorité des chauffeurs interviewés utilisent l’ACC aussi souvent que possible, de préfé-rence lors des trajets sur les autoroutes et les routes nationales. Les « rois de la route » ont également jugé utile l’emploi de l’ACC sur les portions de route frappées d’interdiction de doubler ainsi que lors des trajets de nuit et lors de mauvaises conditions météorologiques. En conduite dans de telles conditions, les chauffeurs ont également été convaincus en particulier par le système LGS. En cas d’achat d’un camion neuf, les chauffeurs classent l’équipement du véhicule avec l’ACC en première place. Globalement, les personnes interrogées considèrent le régulateur de vitesse avec adaptation de la distance comme l’un des systèmes d’assistance les plus importants dans le camion.

Le système de régulation de la distance ACC et l’assistant de maintien sur la voie LGS sont proposés dans les gammes de camions lourds et seront mon-tés progressivement dans les cars de tourisme des marques MAN et NEOPLAN. Quant au système LGS, il est également disponible dans les nouveaux véhicules TG des gammes moyenne et légère. MAN compte inté-grer les connaissances recueillies lors des essais sur le terrain dans l’optimisation et le perfectionnement des systèmes d’assistance à la conduite. De plus, les données sont déjà utilisées pour analyser les exigences d’autres projets.

euroFOT (First European large-scale Field Operational Test on Driver Assis-tance Systems) est un vaste test sur le terrain à l’échelle européenne avec des systèmes de véhicule actifs et intelligents. Au cours du projet, dont le coup d’envoi a eu lieu en mai 2008, plus de 1 000 voitures de tourisme et camions ont été équipés de diverses technologies intelligentes dont le but est d’aménager la circulation de manière plus efficace, plus sûre et plus con-fortable. Au total, 28 entreprises et institutions issus de 10 pays différents ont participé à ce projet de recherche et ont ainsi testé différents systèmes d’assistance qui aident le chauffeur à reconnaître précocement des dangers en cours de route et qui accroissent la sécurité routière.