Camion  |  Bus 

MAN Truck & Bus donne un coup de main à huit startups sociales en Europe, en Inde et en Afrique du Sud

MAN Truck & Bus a sélectionné les startups sociales qu’elle va aider dans le cadre du programme MAN Impact Accelerator : huit entreprises prometteuses établies en Europe, en Inde et en Afrique du Sud pourront bientôt compter sur les experts MAN et d’autres spécialistes partenaires pour transformer leur projet commercial en une réalité économiquement viable. De plus, en fournissant l’infrastructure nécessaire et en prenant en charge les frais de transport, le constructeur de véhicules commerciaux aidera aussi ces startups à travailler en réseau avec d’autres entreprises sociales pour s’échanger leurs connaissances. Le point commun de toutes les jeunes entreprises sélectionnées est leur engagement envers les problèmes sociaux. Ces huit startups ont été fondées afin d’exploiter leurs connaissances en numérique pour résoudre les problèmes de transport et de logistique qui ont fait leur apparition avec l’urbanisation et la croissance démographique mondiales.

Le programme MAN Impact Accelerator entend accélérer le développement de ces startups en les encadrant et en leur offrant l’expertise MAN, créant ainsi une base solide pour un modèle d’entreprise durable. Afin de réaliser ce programme, MAN a uni ses forces à celles de l’association Yunus Social Business, fondée par le Professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006. Jusqu’au 1er octobre 2017, MAN a reçu les candidatures de près de 80 entreprises. Puis, après un intense processus d’évaluation, l’entreprise a réduit la liste à huit candidates. Les représentants de MAN, les startups sélectionnées et le Professeur Yunus se sont ensuite réunis pour la première fois au Global Social Business Summit de Paris.

La liste des critères de sélection comportait des aspects comme le modèle d’entreprise des startups, leur succès initial et, bien sûr, la valeur que leur projet ajoute à la société et la force de leur équipe entrepreneuriale. Dans les mois à venir, les étapes suivantes impliqueront l’analyse approfondie des besoins des startups, la sélection des bons experts MAN et d’autres spécialistes partenaires qui les conseilleront, et la création d’un groupe de travail.

Liste des entreprises sélectionnées

  • COMMUT – un service de navette technologique pour les employés de bureau de Hyderabad, en Inde.

    Objectif : fournir un service de transport public sûr, confortable et économique aux navetteurs tout en garantissant un revenu minimum, la sécurité d’emploi et des possibilités de financement aux chauffeurs micro-entrepreneurs.
  • MELLOWCABS – une entreprise de micro-transport en Afrique du Sud.

    Objectif : construire, produire et utiliser des taxis électriques ultra-légers afin de fournir un service efficace et non polluant dans le cadre du transport de passagers et de marchandises dans les centres urbains.
  • GETTRUCK – une plateforme de fret en Afrique du Sud. L’entreprise a démarré comme fournisseur de services de transport routier aux personnes qui déménageaient.

    Objectif : utiliser une appli permettant de regrouper des clients selon la capacité de transport disponible afin d’éliminer les courses à vide et les chargements partiels ainsi que de garantir du travail aux chauffeurs de camions (propriétaires de petites entreprises).
  • FARMART – une startup spécialisée dans la fourniture en ligne de machines agricoles inutilisées aux petits producteurs indiens.

    Objectif : permettre à des petits producteurs de louer des engins agricoles inutilisés à d’autres agriculteurs de leur région en facturant à l’utilisation, ce qui réduit les coûts pour les propriétaires des véhicules et augmente leurs revenus. Ce qui signifie aussi que davantage de petits exploitants agricoles en Inde peuvent utiliser des machines qui les aident dans leur travail.
  • CROWDCONTAINER – une entreprise suisse visant à mettre en contact consommateurs et producteurs locaux dans les pays en développement.

    Objectif : permettre à plusieurs consommateurs d’utiliser une plateforme de commande groupée pour passer des commandes directes avec un planteur de café, par exemple. Un container est expédié dès réception d’un nombre suffisant de commandes. Les prix payés aux producteurs sont plus élevés car la chaîne d’approvisionnement est parfaitement transparente et qu’aucun intermédiaire n’y est impliqué.
  • COUNTRY DELIGHT – une approche du même type pour la startup indienne COUNTRY DELIGHT.

    Objectif : permettre aux consommateurs d’utiliser l’appli COUNTRY DELIGHT pour commander leurs produits laitiers et se les faire livrer directement de chez le producteur. Les prix payés aux petits paysans pour leurs produits laitiers sont plus élevés, tandis que les livreurs peuvent gagner leur vie comme micro-entrepreneurs.
  • KRISHI TRADE – une startup indienne établie à Mumbai qui permet à des petits exploitants agricoles d’accéder directement aux marchés mondiaux via une plateforme numérique.

    Objectif : mettre en contact des ventes aux enchères en ligne de lots de produits alimentaires et des consommateurs du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud qui souhaitent passer de grosses commandes de produits alimentaires. Les petits exploitants agricoles peuvent utiliser cette plateforme pour proposer leurs produits directement, excluant les intermédiaires et percevant ainsi des revenus considérablement plus élevés.
  • STANPLUS – une plateforme numérique dédiée aux services ambulanciers et médicaux d’urgence.

    En Inde, ainsi que dans d’autres pays en développement et économies émergentes, pouvoir bénéficier rapidement des secours d’urgence n’est pas la normalité. STANPLUS, une startup de Mumbai, utilise ses propres ambulances, qu’elle regroupe ensuite avec d’autres services ambulanciers comme, par exemple, ceux des hôpitaux.

    Objectif : sauver des vies en fournissant des services médicaux d’urgence efficaces et rapides. Cette plateforme est conçue pour résoudre le problème des hôpitaux qui vont faire du « patient shopping », une expression utilisée là où les hôpitaux paient leurs services ambulanciers en fonction de la rentabilité du patient.

À propos du programme MAN Impact Accelerator

On estime généralement que le nombre de personnes vivant dans les centres urbains augmentera de neuf à onze millions avant 2050. Les actuels pays en développement et économies émergentes représenteront plus de 90 % de cette hausse prévue, accompagnée de problèmes énormes, notamment en ce qui concerne le transport de passagers et de marchandises. Un autre problème est le besoin de fournir l’infrastructure nécessaire aux zones rurales des pays en développement et économies émergentes, dont bon nombre restent en marge. Les personnes les plus pauvres au monde doivent déjà dépenser près de 8 % de leurs revenus dans les transports, contre les 4 % enregistrés dans les zones industrielles. Par souci d’équité, il est impératif de repenser radicalement les systèmes actuellement en place, de créer de nouveaux modèles et de les développer afin de les adapter aux besoins spécifiques.

Telle était la grande idée qui sens-tendait MAN Impact Accelerator, un programme que l’entreprise a lancé en coopération avec l’association Yunus Social Business. Dans le cadre de ce programme, le constructeur de camions de Munich soutient des projets novateurs développés par des startups, fournit à ces dernières des experts et une infrastructure, et leur permet d’accéder à son réseau international. Le concept qui est au cœur de MAN Impact Accelerator implique un programme de soutien structuré et fondé sur les connaissances se composant d’ateliers, d’activités d’accompagnement et d'encadrement. MAN entend ainsi encourager ses propres employés à mettre à disposition leur expertise de spécialistes et à s’impliquer au titre de conseillers dans les projets sociaux de l'entreprise. Afin de faire un maximum d'expériences de bonnes pratiques, les startups participantes ont également passé six mois auprès d’autres entreprises et experts dans les villes de Munich, Mumbai, du Cap et San Francisco. En retour, encadrer les startups offre à MAN la possibilité de découvrir de nouvelles façons de travailler avec différents acteurs, ce qui peut ensuite lui servir de base pour développer des nouvelles solutions et stratégies pour son propre travail.

À propos de Yunus Social Business

L’association Yunus Social Business a été fondée par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, qui a déjà mis en œuvre près de 20 projets dans le cadre du programme MAN Impact Accelerator. Ces projets sont à l’origine du noyau de la communauté experte qui compte plus de 300 conseillers de renom provenant du monde entier, dont peuvent désormais bénéficier les startups qui participent au programme MAN Impact Accelerator. Ce programme permet également à ce qu’on appelle les « investisseurs à impact social », à savoir les fonds d’investissement dédiés aux entreprises qui génèrent un impact social, d’accéder à un réseau international.