Camion 

MAN Impact Accelerator : la success-story continue

MAN et Yunus Social Business célèbrent l’achèvement de la deuxième phase du programme de mentorat destiné aux start-ups // Le PDG Joachim Drees annonce la poursuite du Social Business Accelerator à partir de l’automne 2019 // Nouvelles villes : São Paulo (Brésil) et Lisbonne (Portugal)

MAN et Yunus Social Business ont terminé avec succès la deuxième phase du MAN Impact Accelerator, inscrivant un nouveau chapitre à la success-story de ce programme de responsabilité sociale d’entreprise unique en son genre. Comme l’a annoncé Joachim Drees, président-directeur général de MAN Truck & Bus, une troisième phase débutera à l’automne 2019.

La deuxième phase du MAN Impact Accelerator, qui est désormais terminée, a été soutenue par plus de 150 mentors issus de MAN et d’autres sociétés bien connues comme Amazon, Uber, ou bien des start-ups Google issues d’Europe, d’Inde et d’Afrique du Sud. Ce soutien a permis aux entrepreneurs d’affiner la vision de leur société, de pérenniser leur structure organisationnelle et de prendre les mesures adaptées au développement de leur activité.

Contrairement aux programmes d’incubation, cette initiative est seulement ouverte aux sociétés provenant du secteur social ou écologique. Par conséquent, l’aspect de durabilité était le point focal du processus d’accompagnement : comment les créateurs d’entreprises peuvent-ils optimiser leur contribution à la société et à l’environnement, ainsi que leur engagement social, tout en préservant la réussite de leur société ?

Les start-ups les plus prometteuses de l’industrie du transport et de la logistique ont été sélectionnées parmi près de 270 candidats afin de rejoindre la deuxième phase du programme de mentorat. Celle-ci a été mise en œuvre avec le soutien de Yunus Social Business, une initiative fondée par le lauréat du prix Nobel de la paix Muhammad Yunus.

« Les résultats parlent d’eux-mêmes ! Au cours du programme Accelerator, quatre des start-up sont parvenues à convaincre des investisseurs clés de la pertinence de leur société et de leur vision, générant un financement additionnel de plus de 2 millions de dollars. En outre, nos entrepreneurs comptent désormais près de 70 % d’employés supplémentaires. Après avoir terminé le programme, ils ont plus que doublé leur base de clientèle, avec une croissance de 135 %. Ce résultat dépasse nos attentes et nous en sommes fiers », se réjouit Joachim Drees, initiateur du MAN Impact Accelerator. Les start-ups ont amélioré leur chiffre d’affaires de plus de 40 % et leurs idées commerciales ont atteint plus du double de personnes depuis leur participation au programme.

Et pourtant, MAN Impact Accelerator représente bien plus qu'une initiative de responsabilité sociale de l’entreprise. Une partie importante du programme mobilise des mentors internes. Douze employés MAN issus de tous les secteurs possibles de la société, dont les services Stratégie d’entreprise, Production, Ventes, RH ou Développement, accompagnent les start-up au fil du programme. Ceci leur permet de transmettre leur expertise aux jeunes entrepreneurs, tout en bénéficiant considérablement du contenu du programme.

« Nous prenons très au sérieux notre responsabilité sociale, et nous souhaitons partager nos années d’expérience dans le domaine du transport et de la logistique avec ceux qui peuvent en profiter le plus. C’est pourquoi nous sommes ravis de pouvoir accompagner un nouveau groupe de start-ups à travers le développement de leur impact social dans la phase 3 du programme, qui débutera à l’automne », annonce Drees. L’ajout de São Paulo (Brésil) et de Lisbonne (Portugal), qui remplaceront San Francisco (USA) et Bangalore (Inde), permettra selon toute vraisemblance de représenter deux régions majeures de start-ups dans le programme. Les start-ups sociales œuvrant dans les secteurs de la mobilité, du transport et de la logistique peuvent soumettre leur candidature afin de participer à la prochaine phase du programme à partir d’août 2019.

Liste des start-ups sociales ayant participé à la phase 2 du programme MAN Impact Accelerator

  • Boxwise est une start-up berlinoise qui a créé une application permettant la distribution rapide de dons comme la nourriture, les vêtements ou les produits d’hygiène dans les camps de réfugiés.
  • Breeze Technologies offre une plateforme d’informations environnementales utilisant des capteurs internes et externes afin de fournir des données climatiques et de pollution atmosphérique dans les zones intra-urbaines ou à l’intérieur des bâtiments.
  • Frontier Markets a pour but de faciliter la vie des clients de l’Inde rurale en leur donnant accès à des solutions énergétiques propres et efficientes. Les produits (par exemple des panneaux solaires domestiques) sont distribués via un réseau de plus de 2000 entrepreneuses.
  • K-Ryole, une start-up française basée à Paris, développe et distribue des remorques électriques intelligentes pour vélos, permettant aux cyclistes de transporter des chargements pesant jusqu’à 250 kg sans verser la moindre goutte de sueur. À travers son initiative, la société permet le transport urbain de marchandises à zéro émission. Ses plus gros clients sont les services postaux, les sociétés de logistique et les services de livraison de repas.
  • Loop, une start-up indienne, permet aux petits exploitants agricoles issus des régions rurales de vendre leurs produits sur les marchés urbains. La société offre un service de transport combiné pour la collecte de la récolte, qu’elle présente et vend sur le marché au nom des agriculteurs. Ces derniers reçoivent leur paiement de manière simple et pratique, via leur téléphone mobile.
  • Shopit, une start-up basée au Cap, améliore la vente d’aliments et de produits de santé abordables aux clients issus des townships des grandes villes d’Afrique du Sud, dont la population n’a souvent pas les moyens d’acheter la nourriture vendue dans les supermarchés locaux. Les commerçants des townships peuvent utiliser leur application mobile pour comparer les prix de gros à proximité, commander leur stock et vendre les produits aux clients finaux à prix largement réduit.
  • Mobile Schools Health propose des soins de santé préventifs (optométrie, soins dentaires et soins de santé primaires) aux enfants des écoles primaires d’Afrique du Sud. La société développe des cliniques mobiles (à bord de bus) et emploie des médecins et des infirmiers offrant leurs services aux enfants des quatre coins du pays, notamment ceux issus des régions pauvres et rurales.
  • Via Global Health a mis au point une plateforme permettant l’achat de produits de santé, associée à un réseau de distributeurs médicaux. Celle-ci rend possible la chaîne d’approvisionnement dans des régions d’Afrique autrement difficiles d’accès, notamment les zones rurales ou en proie à la crise.

À propos de Yunus Social Business

Yunus Social Business a été créée par le lauréat du prix Nobel de la paix Muhammad Yunus et a déjà mis en œuvre près de 20 programmes Accelerator. Ces programmes ont permis de rassembler l’expertise et une communauté centrale de plus de 300 mentors renommés, issus du monde entier. Ces derniers viennent en aide aux start-up du MAN Impact Accelerator. En outre, le programme offre l’accès à un réseau mondial d’« investisseurs d’impact », c’est-à-dire des fonds d’investissement dédiés aux sociétés générant un impact social.