Camion  |  Recherche 

Le platooning dans les applications logistiques : MAN livre des véhicules pilotes à DB Schenker 

DB Schenker, MAN Truck & Bus et la Hochschule Fresenius dirigent un projet d’étude visant à tester les camions en réseau dans les opérations logistiques quotidiennes

DB Schenker, MAN Truck & Bus et la Hochschule Fresenius déploient des camions en réseau mis en application pratique pour la première fois dans le secteur logistique. Le 13 février, MAN a livré les véhicules d’essai pour le projet commun de platooning au siège social de DB Schenker à Munich. Au nom du groupe de logistique d’Essen, le directeur de l’exploitation, Ewald Kaiser, a accepté les clés des nouveaux véhicules de platooning MAN des mains du Dr Frederik Zohm, membre du conseil de gestion pour la recherche et le développement de MAN Truck & Bus AG. « La conduite autonome en réseau va radicalement changer le secteur du transport routier. Ce projet s’articulera pour la première fois sur des essais de platooning dans des opérations logistiques quotidiennes. Nous sommes fiers de pouvoir désormais intégrer les véhicules aux séries de tests opérationnels », a souligné Ewald Kaiser. 

« Nous avons déjà prouvé la pertinence de la technologie du platooning dans des projets précédents, comme le European Truck Platooning Challenge en 2016. Notre défi est maintenant d’adapter cette technologie aux conditions quotidiennes réelles du secteur logistique », a rajouté Dr Frederik Zohm, du point de vue du constructeur de camions.

Le projet de coopération établi en mai 2017 testera des convois de camions sur une période de plusieurs mois, dans le cadre des opérations planifiées de DB Schenker dans des conditions de circulation réelles sur l’autoroute A9 entre Munich et Nuremberg. Pour la première fois, des chauffeurs de camion professionnels de DB Schenker remplaceront les pilotes d’essai au volant. Leurs expériences, leurs analyses et leurs évaluations du platooning sont le point focal du travail mené par la Hochschule Fresenius, offrant un appui scientifique aux essais routiers entant que troisième partenaire du projet de coopération. « Nous souhaitons connaître l’impact de cette nouvelle technologie sur les conducteurs. L’étude est menée à l’échelle neurophysiologique et psychologique », explique le Prof. Dr Christian T. Haas, directeur de l’Institut de recherche complexe en santé de la Hochschule Fresenius. Les résultats de l’étude sur l’interface homme-machine alimenteront directement le développement de la technologie. » Le scénario offre également l’opportunité de faire des découvertes générales en termes de numérisation des conditions de travail et pourrait ainsi servir de précurseur pour des projets ultérieurs.

La livraison des véhicules signale le début des préparations pour les essais routiers. Alors que les derniers mois ont été consacrés à la production des véhicules d’essai et aux composants techniques additionnels requis pour le déploiement du platooning, l’accent est maintenant mis sur la formation intensive des conducteurs ainsi que sur l’intégration des opérations logistiques de DB Schenker.

Des essais individuels sont prévus dès le mois d’avril sur l’A9. Pour commencer, les camions circuleront à vide afin d’étudier les conditions de conduite dans la circulation quotidienne, et pour former les conducteurs impliqués dans le projet au maniement des véhicules. Les conducteurs recevront une formation théorique et pratique intensive dispensée par les spécialistes de MAN ProfiDrive et s’exerceront sur un simulateur de conduite. La Hochschule Fresenius accompagnera les conducteurs et documentera leurs expériences.

Après la fin de la phase de formation intensive, des essais routiers seront organisés sur une base hebdomadaire puis quotidienne. Ces tests incluront par la suite des opérations communes avec un véritable chargement au cours de l’année 2018. Les pelotons seront ensuite déployés jusqu'à trois fois par jour entre les centres logistiques DB Schenker de Munich et Nuremberg.

Le platooning est un système de véhicule routier dans lequel au moins deux camions circulent en peloton sur l’autoroute à l’aide de systèmes techniques d’assistance et de contrôle de la conduite. Tous les véhicules sont reliés entre eux par une « barre d’attelage » électronique utilisant la communication de voiture à voiture, tandis que la vitesse et la direction sont dictées par le camion en tête du peloton. Dans ce contexte, le couplage électronique des véhicules du peloton garantit la sécurité routière. L’un des enjeux essentiels du platooning est d’offrir des économies de carburant à l’ensemble des véhicules du convoi grâce au phénomène d’aspiration.