Camion  |  Salons & manifestations  |  Bus 

Franc succès pour le championnat du monde des chauffeurs professionnels. Le secteur sous un jour favorable, en partie grâce à MAN.

Le week-end dernier, Gand fut le théâtre d’une lutte pour le championnat du monde des chauffeurs professionnels. Une délégation internationale des meilleurs chauffeurs de camions et de bus s’est lancée dans la compétition en matière de conduite écologique et de dextérité au volant. Sous un ciel azur, les épreuves ont suscité un vif intérêt.

Cette fois, le championnat du monde s’est tenu au cœur de Gand, plus précisément sur l’historique Sint-Pietersplein. Comme les épreuves se déroulaient le samedi et le dimanche, le public est venu y assister en grand nombre. « Une manière positive de mettre sous les feux des projecteurs le métier de chauffeur professionnel », estime Frans Aerts, président de l’association de chauffeurs BTC (Belgium Truckers Club) organisatrice de l’événement. BTC a pu susciter l’intérêt pour le championnat du monde auprès de toute une série de sponsors, parmi lesquels MAN.

MAN soutient depuis le départ cette initiative, qui présente le secteur sous un jour favorable et établit clairement qu’il ne faut pas sous-estimer le métier de chauffeur professionnel. MAN se fait ainsi un plaisir de mettre les véhicules nécessaires à disposition, tant lors des présélections que durant le championnat proprement dit. On a par conséquent pu admirer à Gand un reflet représentatif de la gamme MAN avec des tracteurs MAN TGX, des tombereaux MAN TGM et des fourgons MAN TGE.

Le championnat a non seulement accueilli des participants de Belgique et de nos pays voisins, mais des délégations de Suisse, du Zimbabwe, d’Estonie, de Serbie, d’Irlande, de Pologne et de Finlande ont également trouvé leur chemin jusqu'à Gand. Au total, 140 participants issus de 14 pays se sont rendus en Belgique. 12 chauffeurs ont parcouru l’Ecodrive.

La délégation finlandaise a pu tout particulièrement rentrer chez elle avec un panier rempli de prix, triomphant aussi bien au classement des équipes qu’au classement général. Notre compatriote Eric Booten a également décroché un prix, avec une honorable troisième place à l’Ecodrive.

Cependant, il était de toute évidence plus important de participer que de gagner ; au fond, il s’agit de chauffeurs qui ont déjà remporté leurs compétitions nationales. Les différences entre la première place et la troisième sont par conséquent infimes. Lors de la cérémonie de remise des prix, dans une tente impressionnante, l’ambiance était aussi bien conviviale que survoltée.

Les prochaines éditions du championnat du monde, en 2020, se tiendront soit en Croatie soit en Uruguay. Ces deux pays ont en effet posé leur candidature. Une chose est sûre : MAN apportera à nouveau sa pierre à l’édifice.