Camion 

Flexibilité, rentabilité, respect de l’environnement : les véhicules MAN au salon IFAT 2018

MAN présente des véhicules, des services et des propositions financières comme solutions globales pour les utilisations communales. Première fois à l’IFAT : MAN TGE de 3 à 5,5 tonnes Sécurité : assistance au recul sur les véhicules à benne à ordures ménagères Stand MAN : hall C6, stand 317

Flexibilité, rentabilité, respect de l’environnement, praticité, efficacité, fiabilité sont autant d’avantages que les communes et les entrepreneurs recherchent fortement sur leurs véhicules pour la gestion des déchets, l’entretien des routes et le service hivernal. Lors du salon IFAT 2018, MAN met en avant ces spécificités sur son stand situé dans le hall C6, stand 317. Des solutions pratiques sont présentées lors du salon international pour la gestion des eaux, l’exploitation des eaux usées et l’industrie des déchets et des matières premières qui se tient du 14 au 18 mai 2018 à Munich. MAN y participe avec cinq véhicules par branche. En effet, le TGE est accompagné de deux TGM et de deux TGS.

Pour les entrepreneurs et les services communaux, l’efficacité dans le cadre de l’exploitation et de l’entretien du véhicule commence par le choix de la combinaison idéale du véhicule et de la structure : de l’utilitaire léger au châssis à quatre essieux, MAN équipe le parc automobile des services communaux et des entrepreneurs et se pose en fournisseur complet pour les véhicules allant de 3 à 44 tonnes. Depuis avril 2017, MAN lance de manière successive sur différents marchés européens le TGE, son utilitaire léger reconnaissable au lion sur la grille de calandre. Grâce à lui, MAN propose un modèle de véhicule utilitaire complet dans les gammes du TGE, TGL, TGM, TGS et du TGX. En effet, s’il existe une étroite interaction pour un véhicule MAN entre la construction spécifique à la branche et les outils, c’est sans compter sur ses spécificités permettant une efficacité.

Première fois à l’IFAT pour le MAN TGE

C’est la première fois sur un salon commercial que MAN dévoile un véhicule communal de la gamme TGE. De fait, un support de montage pour chasse-neige et un dispositif de salage sur l’espace de chargement prouvent son aptitude pour le service hivernal. Les services communaux ainsi que les entrepreneurs s’occupant de la gestion des déchets et l’entretien des routes en font le véhicule idéal en raison de sa polyvalence parmi la large gamme de produits TGE. En effet, MAN offre un large choix de formes de carrosserie, du fourgon fermé au combiné et véhicule vitré. De plus, ce modèle se décline en deux empattements, trois porte-à-faux et trois hauteurs de toit. Pour les châssis, il existe des cabines simples et des cabines doubles. Pour une configuration correspondante, la charge utile maximale est de 1,5 tonne pour les camions de 3,5 tonnes, tandis que le volume de chargement maximal est de 18,4 m3 pour les fourgons. L’entrée de gamme du MAN TGE commence à 3,0 tonnes de poids total autorisé. Au maximum, il est possible de transporter 5,5 tonnes avec un véhicule à pont arrière à monte jumelée. Par ailleurs, le choix de l’entraînement ajoute encore à la diversité. Selon le poids total autorisé, des modèles à traction avant et à propulsion sont possibles, ainsi que des modèles à traction intégrale. Lors de la conception des moteurs, économie et robustesse étaient les maîtres mots. Le moteur diesel 4 cylindres d’une cylindrée de 1 968 cm³ est disponible en quatre niveaux de puissance allant de 102 ch à 177 ch.

Nouveautés MAN sur l’année modèle 2018

Nouveau moteur MAN D08 pour les gammes TGL et TGM

MAN a équipé les gammes TGL et TGM d’un nouveau moteur de la gamme de moteurs D08. Le groupe moteur disponible en quatre ou six cylindres se différencie par son posttraitement pur des gaz d’échappement à réduction catalytique sélective. Les moteurs à quatre cylindres D0834 de 4,6 litres démarrent à 160 ch pour un couple maximal de 800 Nm. Les autres niveaux de puissance délivrent 190 ch pour 750 Nm et 220 ch pour 850 Nm. La version quatre cylindres est celle montée en usine sur le MAN TGL.

Grâce à ses 6,9 litres de cylindrée, 250 ch et 1 050 Nm, le moteur D0836 à six cylindres est la motorisation de pointe pour le MAN TGL, mais également la version d’entrée de gamme du MAN TGM. D’autres variantes offrent 290 ch pour 1 150 Nm, ainsi que 320 ch pour jusqu’à 1 250 Nm de couple maximal.

Sur tous les moteurs D08, la technologie de traitement des gaz d’échappement à réduction catalytique sélective alliée à des températures de combustion supérieures permet de gagner entre 3 et 5 % d’efficacité énergétique. Selon le niveau de performance, l’ensemble de la gamme est plus léger de 103 kg en raison d’une construction moins complexe. La charge utile, la fiabilité et la durée de vie du moteur profitent de cette construction plus légère. Les versions Euro 4 et Euro 5 offrent une meilleure compatibilité pour les filtres à particules et peuvent de ce fait être utilisé partout dans le monde, même dans les pays proposant du diesel avec une teneur en souffre élevée jusqu’à 2 000 ppm. L’installation simplifiée du dispositif de traitement des gaz d’échappement permet la transformation des véhicules Euro 6 pour une nouvelle commercialisation dans les pays où les normes Euro 5 ou Euro 4 sont valides. Tous les nouveaux moteurs D08 Euro 6c peuvent être exploités sans transformation ultérieure avec du biodiesel synthétique, conformément à la norme EN 15940. Un autre avantage réside dans l’intervalle de vidange prolongée pour l’huile moteur. En effet, en utilisant des huiles recommandées par MAN, il est désormais possible d’effectuer jusqu’à 80 000 km selon l’utilisation du véhicule.

La nouvelle génération de moteur s’accompagne d’une adaptation du passage des rapports et des démarrages totalement repensée, tandis que les boîtes de vitesses TipMatic à 6 rapports et 12 rapports sont disponibles avec la fonction Idle Speed Driving. Cette fonction de la boîte de vitesse permet une conduite confortable au régime de ralenti et un embrayage fermé, sans actionner la pédale d’accélérateur. Ainsi, la vitesse est constante tout en limitant l’usure de l’embrayage.

Qui plus est, la boîte de vitesses TipMatic MAN à 12 rapports offre d’autres fonctions permettant d’améliorer l’efficacité : Speed Shifting passe plus vite les trois rapports les plus élevés, alors qu’EfficientRoll réduit l’utilisation du frein moteur.

Nouvel aménagement : intérieur optimisé pour la gamme TG de MAN

L’ensemble de la gamme TG présente un nouvel habitacle encore plus pratique et plus convivial. Conception, fonctionnalité et ergonomie régissent l’ensemble.

L’instrument principal se compose d’un écran couleur 4 pouces haute résolution clairement structuré. Ses affichages de différentes couleurs facilitent la lisibilité et l’orientation. De même, certains messages d’avertissements et d’autres informations sont encore plus simples à saisir. La fonctionnalité repensée offre un accès central à la console de contacteurs et de commandes. Pour assurer une manipulation intuitive, les contacteurs apparentés sont regroupés selon les fonctions les plus utilisées. Par exemple, le commutateur rotatif pour la boîte de vitesses automatisée TipMatic de MAN se trouve dorénavant sur le tableau de bord principal. Le nouvel agencement des commutateurs et des commandes est identique pour toutes les gammes de camions MAN.

Le tableau de bord en haut et à droite de la console de commande centrale dispose d’un plus vaste espace de rangement doté de prises électriques intégrées et de nouveaux porte-gobelets flexibles. Dans la partie inférieure de la console centrale se trouve un autre rangement ouvert sur toute la largeur des tiroirs situés en dessous.

Par ailleurs, le réaménagement a permis un gain de place entre les sièges et devant le lit. Le nouvel emplacement de la glacière ou du compartiment de rangement contribue au gain d’espace, car il disparaît totalement sous le lit dans les cabines des versions les plus longues. En outre, la glacière s’est elle aussi agrandie pour atteindre 35 l et comprend une fonction de refroidissement rapide et un état de veille plus silencieux. Ou alors, à sa place est proposé un large casier de rangement fermé.

L’espace de repos optimisé des MAN TGM et TGS ayant une cabine L et LX dispose dorénavant en dessous ou au-dessus du lit (en option) d’une console de commande électrique et pratique munie de contacteurs pour l’éclairage intérieur, le lève-vitre et le toit ouvrant coulissant. Quatre puissantes prises électriques (12 V, 24 V, USB) ainsi qu’un nouveau concept d’éclairage complètent ce confort.

Par ailleurs, un coloris gris foncé est proposé pour la partie basse de l’intérieur. L’« Urban Concrete », de son nom, est plutôt résistant aux mains ou aux vêtements de travail sales.

Des véhicules de démonstration sur le stand MAN au salon IFAT 2018

Première pour le service d’hiver pour le MAN TGE

Le MAN TGE 5.180 se différencie pour une utilisation communale et le service d’hiver grâce à son équipement spécifique à chaque branche. Ce 5 tonnes à cabine simple se distingue par ses pneus jumelés, sa propulsion et son renfort du véhicule. De plus, la couleur orange de la cabine et le gyrophare orange sont typiques de l’équipement communal. L’hiver, il suffit de fixer le dispositif de montage du chasse-neige et de remplacer la version standard par un camion tribenne pour épandre.

Une utilisation toute l’année du MAN TGM

Une utilisation efficace du véhicule par le service communal et la voirie se traduit par un usage flexible sur toute l’année. C’est ce que garantit le MAN TGM 15.290 4x4 BL présenté. La cabine C propose l’équipement intérieur foncé répondant au nom d’« urban concret ». Le montant central doté d’une ceinture trois point a été revu pour que le chauffeur puisse être accompagné de deux collègues. Le gain de 265 mm d’espace permet une occupation de la longueur de la cabine C. L’agrandissement de l’espace de rangement derrière les sièges est idéal pour emporter ou suspendre les vêtements de travail et de protection.

Pour répondre à toutes les missions, le MAN TGM est équipé d’un dispositif de déroulement avec crochet. La caisse amovible accompagnée de la grue de chargement adaptée permet de répondre à toutes les demandes de transport. Peu importe que l’équipe s’occupe de la construction de routes, du jardinage, des espaces verts, du creusage, des pavés, de la terre ou des fleurs, tout est possible avec le MAN TGM. La seconde carrosserie amovible comporte une cuve à eau permettant d’arroser les plantes l’été. Une grande tige d’actionnement suffit à passer au service hivernal. Grâce à l’épandeur disponible sur la carrosserie amovible et le montage d’un chasse-neige à l’avant du véhicule, le MAN TGM répond également présent pendant la période de l’année plus froide. En fonction de la branche, MAN équipe en usine le TGM pour le service hivernal avec des pare-chocs en acier, un système hydraulique, une plaque de fixation pour le chasse-neige, des phares placés en hauteur et des clignotants pour la signalisation du service hivernal, mais aussi de gyrophares orange. Les blocages de différentiel sur l’essieu avant et le pont arrière assurent une traction sécurisée sur un terrain meuble ou lorsque les conditions de circulation sont difficiles en raison de verglas ou de neige.

Avantage de la charge utile pour le véhicule à benne à ordures ménagères : le MAN TGM trois essieux

La gamme MAN TGM et son véhicule à benne à ordures ménagères à trois essieux misent tout sur sa charge utile et sur sa cabine. L’emmarchement pratique de la cabine ne comporte que deux marches. La réduction du nombre de marches par rapport aux autres modèles permet de se démarquer au cours d’une journée de tournées rythmée par les nombreuses montées et descentes. L’allongement de 26,5 cm de la cabine C permet un gain d’espace pour le chauffeur et pour ses deux convoyeurs. L’étonnant MAN TGM et son poids total autorisé de 26 tonnes se démarquent du MAN TGS grâce à sa charge utile permettant de ramasser environ une tonne de plus lors d’une tournée, à laquelle s’ajoute la flexibilité du chargement de la carrosserie de 22 m³.

Le véhicule exposé lors de l’IFAT 2018, le MAN TGM 26.320 6x2-4 BL, présente un empattement de 4 125 mm entre le premier et deuxième essieu. Cette configuration s’est révélée pratique pour la répartition du poids entre les essieux, notamment pour la lourdeur du vrac, et pour l’optimisation du point de chargement sans cesse déplacé au cours d’une tournée. De plus, l’essieu traîné directeur présente une capacité de charge de 7,5 tonnes. Il garantit la maniabilité dans les rues encombrées, lors de manœuvres dans les ruelles étroites et dans les zones urbaines à forte concentration.

Une nouveauté sur la chaîne cinématique du MAN TGM répondant à la norme Euro 6 est la possibilité d’avoir une boîte de vitesses automatique dotée d’un convertisseur de couple hydrodynamique. Pour la série 3000, le fournisseur de la boîte de vitesses est la société Allison. Cette boîte permet une conduite sans usure et un passage des vitesses en douceur. Le chauffeur apprécie ce confort lors d’une tournée marquée par les nombreux démarrages, changements de vitesse et freinages sur les courtes distances séparant les lieux de changement.

« Safety first » pour la benne à ordures ménagères : le MAN TGM trois essieux

Nombreux sont les véhicules à benne à ordures ménagères dérivés du MAN TGS. Parmi eux se trouvent le MAN TGS 26.360 6x2-4 BL et son chargeur arrière. L’essieu traîné directeur et relevable conçu pour une charge de 7,5 tonnes supporte le poids du vrac à l’arrière du véhicule. Pendant la tournée, les véhicules doivent très régulièrement se garer en marche arrière pour s’approcher des lieux de chargement. C’est pourquoi le chargeur arrière de 2016 répond à la norme DIN 1501 et est accompagné d’un système de recul. Cela permet de veiller aux consignes de sécurité relatives à l’utilisation par les éboueurs des marchepieds latéraux à l’arrière. Jusqu’à maintenant existait le danger qu’un éboueur puisse trébucher et être happé au moment de sauter pendant une marche arrière. Dorénavant, grâce au commutateur de mode du TipMatic intégré pour la marche arrière, le véhicule ne peut reculer tant que le marchepied est occupé. Selon l’équipement, le frein de point d’arrêt peut être automatiquement activé ou alors le moteur coupé.

Les manœuvres de stationnement, les marches arrière et les courtes distances entre les points de chargement dans les zones urbanisées et encombrées exigent une grande concentration de la part du chauffeur. Pour l’aider à avoir une visibilité totale, MAN propose différents systèmes sur ces véhicules de démonstration.

Le dispositif de surveillance à l’arrière fait appel à des capteurs 3D innovants permettant de connaître les positions et les mouvements des objets situés à l’arrière ou sur le côté du véhicule. En fonction de l’analyse, le système émet un signal sonore d’avertissement et fait apparaître un affichage visuel sur l’écran intégré au tableau de bord, ou alors un freinage d’urgence est déclenché préventivement.

En outre, le système Birdview assure une vision périphérique à 360°. Celui-ci rassemble les images vidéo provenant de quatre caméras grand angle pour afficher une seule image sur l’écran de la cabine.

Certains camions exposés sur le stand MAN disposent d’un système de caméras permettant d’obtenir une représentation de l’environnement du véhicule sur le côté droit qui est difficilement visible. Ainsi, une situation critique peut être plus rapidement détectée lorsque le camion tourne ou se gare. Ces dispositifs doivent épauler le chauffeur pour qu’il appréhende l’espace autour du véhicule. Ils s’ajoutent d’une part au rétroviseur, mais aussi à l’écran fixé sur le montant A droit de la cabine ou encore à l’écran du tableau de bord. Le montage est effectué par MAN selon le souhait du client.

La sécurité ne se résume pas au simple montage des systèmes présentés sur les modèles d’exposition du salon. Une nouvelle génération de systèmes de sécurité est également intégrée aux véhicules MAN. Parmi eux, on retrouve l’assistant de maintien sur la voie LGS, le système perfectionné de freinage d’urgence EBA2 et le signal de freinage d’urgence ESS. L’assistant de maintien sur la voie (LGS / Lane Guard System) surveille à partir d’une vitesse de 60 km/h la position du véhicule par rapport à la voie et avertit le chauffeur lorsque celui-ci roule involontairement sur le marquage routier. Le système perfectionné de freinage d’urgence EBA2 (Emergency Brake Assist) monté par MAN satisfait d’ores et déjà largement aux exigences légales renforcées du niveau 2, s’appliquant aux véhicules nouvellement immatriculés à compter de novembre 2018. En cas de freinage d’urgence, le système ESS (Emergency Stopping Signal) active, en plus des feux-stops, les feux de détresse à une fréquence de clignotement plus élevée (clignotants de freinage d’urgence) et signale ainsi à la circulation arrière une situation d’urgence.

Une performance accrue et un couple élevé pour le TGS 35.500 4 essieux

Ce modèle du MAN TGS s’impose comme le haut de gamme grâce à ses 500 ch. Le moteur de la gamme D26 6 cylindres pour une cylindrée de 12,4 litres répond à la norme Euro 6, que ce soit en 420 ch, en 460 ch ou en 500 ch. Les arguments avancés par le service communal et celui de la gestion des déchets quant à leur choix du modèle 500 ch sont les suivants : un poids du véhicule élevé, une topographie exigeante ou un besoin de performance élevée et d’un couple important pour la prise de mouvement. En effet, le ventilateur de la pompe à vide, offrant la force d’aspiration à un camion-citerne, à un véhicule de nettoyage des canalisations, à un camion-malaxeur ou à un camion aspirateur, nécessite un couple particulièrement élevé. Le puissant moteur D26 de 2 500 Nm et de 500 ch délivre entre 930 et 1 350 tr/min.

Le MAN TGS 35.500 8x4-4 BL est équipé de quatre essieux, selon la configuration 1+3. Les deux essieux centraux assurent l’entraînement, tandis que l’essieu traîné articulé supporte huit tonnes. Le véhicule est prévu pour l’installation d’un camion aspirateur. Cette configuration des essieux offre l’avantage d’une répartition des charges sur essieux optimale. En effet, pendant que l’imposant ventilateur est positionné à l’avant, l’espace de chargement sur le pont arrière accueille la matière aspirée, ainsi que le tube d’aspiration et le bras. Parmi les autres arguments en faveur de la configuration d’essieu 1+3 sont avancés la maniabilité accrue et l’usure du pneu limitée en comparaison avec un agencement largement répandu de deux essieux avant et arrière.