Camion 

E-mobilité : MAN prépare ses ateliers à la révolution de la mobilité

Le constructeur munichois de véhicules utilitaires MAN Truck & Bus étend ses activités dans le domaine de l’e-mobilité et prépare intensivement ses ateliers européens à travailler sur des véhicules électriques. L’entreprise veille ainsi à ce que ses clients puissent continuer à s’appuyer sur le vaste réseau de services MAN pour l’e-mobilité également.

  • 170 ateliers seront préparés pour les véhicules électriques d’ici fin 2021
  • Expansion complète du réseau de services et de l'expertise

Le passage à l’e-mobilité présente à MAN Truck & Bus un grand nombre de nouveaux défis, non seulement en tant que constructeur de véhicules électriques, mais aussi en matière de service et de marché après-vente. Pour cette raison, l'entreprise poursuit son objectif de préparer son réseau de services aux véhicules électriques, malgré la crise du coronavirus, et de commencer à préparer le service atelier de demain.

MAN prévoit de préparer un total de 110 points de service en Europe pour traiter les véhicules électriques d’ici fin 2020. 60 ateliers supplémentaires doivent suivre d’ici fin 2021. MAN veille ainsi à ce que les clients actuels et futurs de camions, bus/autocars et fourgons électriques aient accès dès le départ à un réseau de service paneuropéen complet pour leurs véhicules. « Bien qu’actuellement, une poignée de véhicules électriques MAN seulement soit opérationnelle en Europe, nous avons déjà commencé à préparer nos ateliers avec des mesures étendues pour les nouvelles exigences des véhicules électriques, » déclare Jan Eike Witt, vice-président senior After Sales Management chez MAN Truck & Bus. « Nous veillons ainsi à ce que nos clients puissent compter sur l’excellent service MAN auquel ils sont habitués et qu’ils sachent que leurs véhicules électriques sont entre de bonnes mains. »

Les préparatifs en cours dans les ateliers de service MAN existants ont été divisés en trois étapes, avec un niveau de supervision défini pour les points de service respectifs – y compris l’aide d’experts pour la réparation des systèmes haute tension, les qualifications des ateliers pour pouvoir se spécialiser dans l’e-mobilité et l’aide de certains ateliers spécialisés dans la réparation des batteries haute tension (par exemple en cas d’accident). Au total, 170 points de service MAN devraient être équipés pour la gestion des véhicules électriques d’ici fin 2021. L’expertise se développera dans un premier temps sur des sites où le volume de véhicules électriques est déjà important. Certains réseaux de services en zone urbaine devraient être disponibles pour la réparation des véhicules haute tension d’ici fin 2021. MAN formera également une équipe d’experts pour pouvoir travailler sur des batteries actives sur presque tous les marchés européens.

Outre le développement de l’expertise du personnel dans les ateliers, MAN fournira également aux ateliers des outils spéciaux pour traiter les systèmes haute tension. L’entreprise mettra également en œuvre de nouveaux processus et pratiques de travail afin de s’assurer que les véhicules électriques sont traités en toute sécurité. Chacun des partenaires de service MAN sélectionné recevra également au moins deux spécialistes électriques formés à la technologie des véhicules. Ainsi, MAN veille à ce que, dans chaque zone urbaine, des experts soient formés aux véhicules électriques, et à ce qu’ils puissent également les réparer de manière professionnelle.

En Belgique, 5 ateliers ont déjà été rendus prêts pour l'eTGE, tant en termes d'équipement que de formation. Les concessionnaires MAN Brabant (Kobbegem) et Garage Lockefeer (Sint-Niklaas) sont également tout à fait prêts pour l'entretien et la réparation du camion électrique eTGM. Une formation personnalisée entretien et MAN ProfiDrive, tant pour le client que pour l'atelier, sont également proposées. En ce moment, les dernières préparations sont également en cours à l'aménagement de l'atelier spécifique aux bus de MAN Brabant (MAN Brabant Bus), qui comprend une station de recharge mobile DC très performante. Ainsi, MAN Belgique est tout à fait prêt pour la livraison du premier bus 100% électrique.

Le concept d’e-mobilité MAN pour les ateliers tient également compte du retour, du remplacement et de la réparation des batteries haute tension installées dans les véhicules électriques. Des règles particulières de sécurité en matière de stockage et de transport s’appliquent à ces batteries. Les quantités restant faibles et les coûts relativement élevés, le concept ne prévoit pas de stockage ou de réparation des batteries au sein même des ateliers. En revanche, conformément aux règles de sécurité, les retours seront centralisés. Ainsi, lorsqu’une batterie doit être remplacée, elle sera envoyée à l’usine.

MAN Truck & Bus prépare non seulement les ateliers de service, mais aussi les clients et les chauffeurs aux spécificités des camions, bus/autocars et fourgons électriques. Chaque client reçoit un guide de remise complet qui contient des informations et des notes de sécurité sur son véhicule lors de l’achat d’un véhicule électrique MAN. En outre, les clients et leurs conducteurs ont la possibilité de suivre une formation technique spécifique MAN ProfiDrive, qui fournit des informations encore plus approfondies sur la manière de gérer les véhicules électriques de manière sûre et économique.

MAN Truck & Bus dispose déjà d’une gamme d’e-mobilité dans tous ses segments de véhicules. Par exemple, le fourgon eTGE entièrement électrique est disponible en série depuis le Salon des véhicules utilitaires IAA de 2018. Depuis fin 2019, des clients effectuent des tests pratiques du bus urbain électrique MAN Lion’s City E en Europe. La production en série débutera au quatrième trimestre 2020. Enfin, la petite production en série du camion de distribution eTGM a lieu depuis le début de cette année, et il a déjà été vendu à divers clients en Europe.